Hyper Fighting Fans
Bienvenue sur Hyper Fighting Fans : Le Forum

Si toi aussi tu es fan de jeux de baston/rétrogaming & arcade, enregistre toi sans plus attendre sur ce forum pour partager ta passion !

Par la suite, n'oublie pas de te connecter et aussi te présenter dans la section « Présentations » afin de faire connaissance avec les autres membres.


L'évolution des jeux multijoueurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'évolution des jeux multijoueurs

Message  iFab le Jeu 20 Oct 2011 - 14:55

1 - Se mesurer à ses semblables plutôt qu'à la machine...

Bien que le jeu Online soit arrivé quelques décennies après l'incursion des premières consoles de jeux dans nos salons, il n'aura pas fallu attendre bien longtemps pour voir apparaître des titres précurseurs proposant un mode multijoueurs en plus du classique mode solo ; de Bomberman à Mario Kart, nombreux sont les anciens hits qui doivent leur renommée uniquement au fait d'être jouables à plusieurs et tout cela bien avant que le particulier ait pu se connecter à Internet.

Certes, il est vrai que par le passé, pour profiter de la fonction multi, il fallait tous s'agglutiner autour d'un même écran, en mode « défi » comme en « coopératif », avec souvent la nécessité, voir la contrainte de splitter verticalement ou/et horizontalement l'écran principal (technique assez répandue sur consoles, de façon à donner la liberté à chacun d'avancé à son rythme en visualisant simplement sa propre progression sur une surface délimitée de l'écran). On peut donc dire que le mode multijoueur est un élément fondamental du jeu vidéo, puisqu'il apparu avec les premiers hits.

Pourtant c'est seulement en 1987, qu'un certain Final Lap de Namco offrira au fans de jeux de courses, la toute première expérience à plusieurs par écrans interposés (dans les salles d'arcade équipées), un confort visuel optimal rendu possible en raccordant plusieurs machines localement par de simples câbles link. Un procédé n'ayant en définitive jamais rencontré le succès chez les particuliers car cette technique nécessitait d'avoir un certain nombre de consoles, d'exemplaires d'un même jeu et surtout autant d'écrans que de joueurs dans une seule pièce.

Malgré toutes ces contraintes, en ces temps reculés, s'allier ou s'opposer à d'autres humains devenait incontournable pour la plupart des jeux où il y avait matière à compétition. En dépit du fait que les développeurs de jeux vidéo ont su nous apporter au fil des années une IA de plus en plus sophistiquée, affronter uniquement le CPU rend presque inévitablement les parties monotones et répétitives à force d'y jouer seul contre la machine, alors qu'entres humains, l'expérience est forcément plus conviviale et offre généralement un gameplay largement plus varié et imprévisible, ce qui donne ainsi lieux à des situations inédites nettement plus excitantes...

Pouvoir partager un moment de détente avec la garantie de fun immédiat entre individus de différents niveaux, que ce soit des potes, des ami(e)s ou de la famille, sera toujours une expérience vidéoludique enrichissante pour les uns comme les autres. Entre les joueurs confinés dans une même pièce, il s'installe alors une vraie complicité et parfois même au-delà des principaux intervenants (un ou plusieurs spectateurs plus ou moins passifs peuvent tout autant se mêler à l'ambiance et donc indirectement partager l'expérience vidéoludique).


2 - Le regroupement virtuel...

Mais toute technologie a ses limites, et bien qu'il soit facile de se vanner, se défier ou s'entraider dans la joie et la bonne humeur Online, avec un headset (casque/micro) de rigueur ; le joueur connecté au reste du monde, bien que partageant quelques moments out-game dans les différents salons virtuels prévus à cet effet, ne pourra en aucun cas mettre en éveille tous ses sens, comme cela peut être le cas en compagnie de vrais individus dans une même pièce.

En effet comment pourrait-on reléguer définitivement à l'histoire nos soirées pizza entre potes, sans une certaine nostalgie... pour ma part je me souviens encore avec enchantement d'avoir vu débuter de nombreux joueurs qui, comme premier réflexe, tournaient leur manette tel un volant pensant que cela les aideraient à mieux prendre leurs virages dans un jeu de course automobile ou encore je me rappel de ceux qui improvisaient d'autres gestes surprenants avec leur joypad (alors que la wii-mote n'existait pas encore).

A ce niveau là, le Online ne peut donc pas concrètement rivaliser avec un regroupement réel de personnes sous un même toit... car le jeu en réseau (bien qu'étant sans limite géographique) pousse davantage le joueur à s'enfermer dans un monde virtuel, sans grande convivialité, où seul la prouesse, le défit personnel et le but de finir un jeu en coopération devient sa seule et unique préoccupation, au risque de délaisser tous les à cotés du monde réel qui font le charme de la vrai vie avec son lot d'imprévus.

Finalement, il n'est pas improbable que plus les gens auront les moyens de communiquer à longue distance, moins ils seront proches les uns des autres.

Et vous qu'en pensez-vous ?

_________________
avatar
iFab
HFF Webmaster
HFF Webmaster

Messages : 464
Date d'inscription : 21/09/2009
Age : 43

http://uneblaguedanslatete.simdif.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'évolution des jeux multijoueurs

Message  The Trickster le Jeu 3 Nov 2011 - 15:34

J'imagine que tous ceux qui ont connu les JV dès le début seront d'accord sur le fait que le multi en local est nettement plus fun et convivial.
Je fais partie de ceux qui ont passés des nuits blanches sur des jeux de bastons/FPS/RTS ...etc. Je garde en mémoire des nuits de folies, des crises de nerfs et des barres de rires mortelles. C'était soit sur du Street Fighter, du Tekken, Mortal Kombat, KoF, Fatal Fury Real Bout 2, Soul Calibur, Mario Kart SNES et 64, Goldeneye, Micromachines sur Megadrive jouable à 8, Quake 2, Opposing forces, Counter Strike, Unreal Tournament, Starcraft ... etc.

Je pourrais citer une énorme liste mais le plus important c'était le fait qu'on soit entre potes dans une chambre minuscule à se passer le pad pour des soirées de fighting ultra addictives. Celui qui gardait le pad le plus longtemps était un héros.
Souvent chez un pote à moi on se faisait des parties de Soul Calibur II sur PS2. On commençait vers 14h en déconnant, puis petit à petit le sérieux s'instal et on termine à 22h, 23h voire jusqu'à 01h du mat. Je rentrais chez moi à pieds comme un blaireau avec les joues toutes rouges à cause des heures de concentration (tout le sang monte à la tête, sans dec' !). Le niveau monte tellement haut que souvent on ne joue que pour le "perfect", on ne compte pas les victoires normales ... ce stress durant les combats !!!
L'humiliation ultime serait d'avoir genre une cinquantaine de wins contre zéro Cool

Le coop était tout aussi fun. Les parties de Streets of Rage 1 & 2 étaient hautement agréables à deux. Parfois ça vire au combat en VS à cause d'un item ridicule ou juste parce que l'autre joueur nous a cognés par accident. NBA Jam c'était trop de la bombe aussi, du bonheur à l'état pur.

Non vraiment, il n'y a pas mieux que le multi local.

Sur le net il y a toujours un manque; si parfois les joueurs peuvent chatter vocalement il y a toujours le contact direct avec l'adversaire/coop qui manque. Sans oublier le fameux LAG qui gâche souvent les parties.
Je ne vais pas mentir en disant que le jeu en ligne est 100% naze car j'ai fait des parties mémorables de Killzone 2, Uncharted 2, Mario Kart DS et Wii. D'ailleurs pour Mario Kart Wii souvent on organisait des sessions skype en simultané pour avoir les impressions des autres participants en live.

Toutefois, le net est un excellent compromis pour ceux qui sont loin de leur potes et qui n'ont personne avec qui jouer en local (genre les membres de la famille qui s'en foutent éperdument des jeux vidéo)
Personnellement j'aime bien quand un jeu est jouable en ligne pour faire des parties de temps en temps, ça me ferait trop chier d'apprendre qu'un jeu n'est jouable qu'en local; dans mon cas, isolé dans un coin pommé du monde, c'est tout sauf une bonne nouvelle.

M'enfin, entre net et local le choix est vite fait: local rulez !!!!! Par exemple Mario Kart DS à 8 c'est franchement excellent, c'est d'ailleurs grâce à lui qu'est née "DSinParis" (puis partout ailleurs dans le monde)
avatar
The Trickster
Modérateur
Modérateur

Messages : 134
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 35

http://www.gamers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum